Blogging

Les erreurs de la blogueuse

by Happy Swallow / 2 années ago
les erreurs de la blogueuse

les erreurs de la blogueuse

Ne vous attendez pas à ce que je vous cite le palmarès des 10 erreurs les plus fréquentes chez les blogueuses, ce n’est pas mon objectif. L’intérêt de cet article est de permettre aux blogueuses débutantes comme moi de nous déculpabiliser un peu.

Erreur n°1 : Privilégier le trafic plutôt que la passion

Quand on crée un blog, nous avons naturellement envie que celui-ci ait du trafic. Quoi de plus normal ? Alors on s’empresse de le partager sur les réseaux sociaux, d’écrire des dizaines d’articles à la fois. En bref, on est pris par une espèce d’euphorie, puis… le néant. Mon blog est un tout petit blog, je suis donc très mal placée pour vous donner des conseils sur « comment améliorer son trafic ». En fait, je n’en sais rien. Ce que je sais en revanche, c’est que le blogging n’est pas un monde tout rose, et vous risquez d’avoir du mal à vous trouver une place. Vous risquez même de traverser quelques périodes de « déprimes ». Et finalement, là est la première erreur. Je pense qu’il est essentiel de rester bien lucide vis-à-vis du blogging. Rares sont les personnes à gagner leur vie grâce à leur blog. Parler de ce qui vous passionne, ce qui vous anime et vous tient à coeur. Mais ne parlez pas de sujets tendances si vous n’êtes pas convaincues vous-mêmes.

Erreur n°2 : Etre trop exigeant envers soi-même

La deuxième erreur est celle de vous culpabiliser si l’inspiration ne vient pas, ou si les stats ne suivent pas. Vous avez le droit de ne pas écrire si l’envie ou les idées ne sont pas là. Considérez le blogging comme un loisir, il ne doit en aucun cas, prendre le pas sur votre vie privée ou professionnelle et vous démoraliser. Abordez les choses que vous aimez et faites-vous plaisir !

Erreur n°3 : Suivre le mouvement

La chose essentielle pour être appréciée, c’est de rester vous-mêmes. D’abord car les internautes vous apprécieront pour ce que vous êtes réellement, mais aussi parce que jouer un rôle peut, à force, devenir usant et fatiguant. J’ai d’ailleurs écrit à ce sujet il y a peu. Quand vous devenez blogueuse, vous n’avez pas pour obligation d’appartenir à une « catégorie », il n’y a pas forcément de règles à suivre et vous pouvez assumer entièrement votre personnalité.

Erreur n°4 : Accepter n’importe quelle collaboration

Enfin, j’avais envie de soulever le point des partenariats. C’est une sujet qui a été abordé maintes fois sur la toile, et qui a aussi été traité sur le blog. N’acceptez pas n’importe quoi et restez fidèle à votre thème ! Cela peut-être mal perçu si vous proposez un article sur les salons de jardin alors que vous avez l’habitude de parler beauté.

J’espère que ces quelques petits conseils vous seront bénéfiques pour une expérience de blogging riche et positive ! Et vous, quels sont vos conseils ? 

Crédits photos : Unsplash

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

26 comments on “Les erreurs de la blogueuse

  1. Tu as raison, bloguer doit rester une passion, un loisir ! Je suis blogueuse débutante donc pas trop de conseils à donner… mais je constate que bloguer est addictif !
    Bonne journée !

  2. Bonjour,
    J’aime ton article. Tu as parfaitement raison, le blogging doit rester un moment de plaisir et à notre image.
    J’ai réalisé mon mémoire de fin d’étude dans cette thématique et j’étais plus que déçue lors des interviews. Les revenus étaient la première motivation de la nouvelle génération. Quel dommage!
    Bonne journée et bonne continuation,
    Des bisous,
    Leslie

      • Ce n’était pas un stage mais un mémoire de fin d’étude. Une sorte de recherche scientifique. J’ai commencé par un espace théorique en lisant énormément de revue scientifique sur le sujet, puis il y a la phase expérimentale et là, j’ai interviewé différentes personnes (des blogueuses professionnelles, des blogueuses « amatrices », des lectrices, des agences de communications, des agences de talents, des entreprises, etc) afin de comprendre les interactions entre eux et leurs motivations. Il y a un énorme contraste entre les blogueuses nées en 2007 et celles des deux dernières années. Le blogging est devenu par sa médiatisation, une sphère monnayable où l’avis – à leurs sens – n’est qu’un panneau publicitaire. Régulièrement, dans mes interviews, des blogueuses m’ont avoués avoir franchi la ligne rouge, celle entre la passion et je fais ça, parce que je veux gagner de l’argent.

        Enfin bref, ce n’est qu’un échantillon de la blogosphère 🙂

        • Ton mémoire a l’air hyper intéressant !
          Ces résultats ne m’étonnent pas. J’aimerais beaucoup connaitre les avis des pro (agences de communication, de talents, etc). Et surtout si ce milieu arrive à saturation ?
          Qu’en penses-tu ?
          Bises

  3. Je suis tout à fait d’accord avec toi ! Bloguer pour l’appât du gain et non par passion n’est jamais agréable pour les lecteurs. Et ça doit être dur pour la blogueuse elle même. Faire quelque chose d’aussi chronophage sans passion, je les plains vraiment.

    Et pour le second point, je ne peux que me cacher. J’en fais parti ^^
    J’ai parfois du mal à me sentir légitime malgré tout le boulot que je fourni et tout ce que j’apprends pour en fournir un meilleur ^^

    Merci pour ton article,
    Passe une bonne soirée

    • Coucou !

      Effectivement, la passion avant tout. Nous n’ouvrons pas un blog pour faire comme tout le monde. Enfin, je pense.
      Et comme tu le dis, cela prend beaucoup de temps.
      Et pour avoir visité ton blog, je peux te dire que tu as tout à fait ta place dans cet univers !
      Bises

  4. Je blogue depuis plus de 10 ans, voilà les quelques conseils que je peux donner compte tenu de mon expérience dans ce domaine :
    • L’une des premières qualité d’un blog ou d’un site Internet pour attirer les lecteurs et les fidéliser est d’éditer des articles de qualité, pertinents, originaux, bien écrits, avec un vrai plus.
    • Une fréquence régulière des parutions est un plus – 2 articles par semaine par exemple – afin de fidéliser les lecteurs, mais également d’inciter les moteurs de recherche (google) à venir crawler votre blog.
    • La visibilité des articles peut être améliorée en les partageant sur les réseaux sociaux .
    • Laisser des commentaires sur d’autres blogs et répondre (si besoin) à ceux laissés sur votre blog.

    Mais effectivement, il ne faut pas s’imaginer gagner sa vie avec un blog – rares sont ceux qui y sont arrivés.
    Cordialement

  5. De très bons conseils! Et si on oubliait les autres et qu’on pensait tout simplement à soi, à nos passions, nos créations, nos humeurs et nos idées! Si on écrit avec le cœur le reste suivra! Et si ça ne suit pas c’est pas grave! On écrit pour nous peu importe l’avis des autres!

    • Coucou !

      Je comprends que certaines personnes soient frustrées d’avoir un « petit lectorat ». Mais parfois, un petit lectorat de qualité vaut mieux que de nombreux followers qui ne se manifestent jamais 🙂
      Bises

  6. Tellement d’accord avec toi! Il faut rester soi-même, essayer de moins se mettre la pression (ce que je n’arrive pas à faire pour l’instant) et profiter. Après tout, être blogueuse est une passion qu’il faut vivre à fond

    • Coucou !

      C’est compliqué de ne pas se mettre la pression car nous avons tous envie de réussir.
      Mais le blogging devrait être l’inverse, l’occasion de se détendre et nous échapper du quotidien.

      Bises

  7. Hello et merci pour cet article ! En ce moment la blogosphère subit de grosses remises questions de la part de « petits Blog » qui veulent rester indépendants et écrire plus avec passion que pour attirer du monde. Et heureusement 🙂
    J’ai un tout petit riquiqui Blog et je me fiche un peu de toutes ces histoires de partenariat et de traffic! L’essentiel est de prendre du plaisir dans le blogging 🙂
    Bonne journée bisous

  8. Merci pour cet article qui deculpabilise! Ne pas culpabiliser lorsqu’on n’a pas envie d’écrire ou bien passer tellement de temps sur la partie technique qu’on a juste envie de detox numérique ! Courir après un nombre d’articles pour être positionné dans les moteurs de recherche… Parfois, c’est juste fatigant. Donc oui le blogging doit rester une source de plaisir et un loisir de partage

    • Coucou !

      Merci pour ton commentaire !
      QUand je peux, je planifie un maximum d’articles pour être tranquille et profiter pendant quelques temps d’une détox numérique 🙂
      Mais malheureusement, parfois, on ne peut pas faire autrement que d’écrire la veille pour le lendemain. Parfois je manque d’inspiration ou me rends compte à 23h que je dois écrire un article pour le lendemain à 7h. Dans ce cas-là, plutôt que de proposer un article bâclé, je préfère ne pas écrire du tout. Tant pis, je prends le risque d’être moins bien référencée par Google, d’avoir une baisse de trafic mais je préfère privilégier la qualité 🙂

      Bises

  9. Hello,

    Je viens de lire ton petit article super attentivement car je viens moi même de me lancer dans le blogging. Merci pour ces petits conseils 🙂 Tout est bien vrai ! Toujours être soi-même et le reste suivra 🙂

    Have a good dayyy,
    Cloxy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*
*