introversion

Introvertie, mais je le vis bien !

9 mai 2018Julie

Petite, j’assimilais la notion d’introversion à un défaut. A l’inverse, une personne extravertie avait tout compris. Si bien que je complexais par cette particularité que je me devais de corriger. Oui, mais…

L’introversion : qu’est-ce c’est ?

Si je vous demande ce que signifie, selon vous, l’expression « être introverti », je suis prête à parier que la majorité d’entre vous me dira « timide », « réservé ». D’ailleurs, il n’y a pas si longtemps de ça, je vous aurais répondu la même chose. En réalité, en assimilant l’introversion à la timidité, nous faisons erreur. Ce terme vient du latin « intro » (dans) et « vertere » (tourner), en d’autres termes, nous pouvons définir la notion d’introversion par le fait d’être « tourné vers soi-même ». Attention, l’introverti n’est pas égocentrique mais il n’est pas timide non plus. Vous pouvez être introverti sans être timide. En réalité, la différence entre la personne introvertie et la personne extravertie réside en son rapport aux autres. Tandis que la personne extravertie ressentira le besoin d’être très entourée, la personne introvertie aura besoin de plus de calme et appréciera la solitude et la tranquillité.

Extraverti(e), timide, asocial(e) ?

Pendant longtemps, j’ai été étiquetée de personne « timide », « réservée », « asociale ». A force de l’entendre, j’ai fini par le croire. En fait, je n’ai jamais subi mon « isolement », au contraire, je l’ai entretenu et n’en ai jamais souffert. Parce que c’est mon tempérament et j’aime ça. Par ailleurs, je n’ai jamais été à l’aise à l’idée de parler en public. Cela ne faisait que renforcer ma supposée timidité. Pourtant, je n’avais aucun mal à chanter ou jouer du piano en public (j’ai quand même fait une émission TV). Alors comment expliquer ce paradoxe au sein de ma personnalité ? J’étais embêtée car je ne savais pas vraiment me qualifier et, pire encore, j’avais l’impression d’être anormale.

Je m’adresse donc aux introvertis qui me lisent : l’introversion n’est absolument pas un défaut. La société nous conditionne à vivre très entourés, populaires, à faire la fête régulièrement… N’avez-vous jamais eu la sensation d’aller à l’encontre de votre nature ? Moi, si. Récemment, je suis tombée sur cet article et j’ai eu l’impression de lire mon double. J’ai ensuite creusé et cherché d’autres informations sur l’introversion. Oui, je connaissais ce mot, mais la définition je que lui attribuais était totalement erronée. D’abord, le fait d’être introverti n’est pas un défaut, mais une particularité parmi tant d’autres. Ensuite, une personne introvertie est simplement une personne appréciant le calme et la tranquillité. Enfin, ces personnes sont des êtres sociables (oui, oui, oui !) et non des ermites comme tout le monde le pense. Les personnes introverties sont totalement aptes à travailler en équipe, à manager un groupe, à prendre la parole en public.

Les avantages à être introverti(e) ?

Et bien aujourd’hui, je vais me contenter d’énumérer les avantages de l’introversion. Si, comme moi, vous êtes introverti(e-s), les autres se seront chargés toute votre vie de vous lancer tous ces défauts en pleine figure. Ce qui, je vous l’accorde, n’est pas idéal pour la confiance en soi. La personne introvertie sera plus réfléchie, davantage dans l’analyse des situations. Ainsi, elle sera plus à même de résoudre des problèmes complexes dans sa vie professionnelle ou personnelle. Elle sera également plus créative, ainsi, elle aura une capacité d’innovation plus importante, que ce soit dans un domaine scientifique ou artistique. Vous l’aurez compris, les introvertis sont dotés d’un cerveau hyperactif !

Ainsi, l’introversion n’est pas une qualité, mais certainement pas un défaut comme peut nous le laisser croire la société. Alors, soyez fiers d’être qui vous êtes ! Et vous, êtes vous introverti(e) ? 

Crédit photo : Chris Nguyen

introverie

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Comments (6)

  • Lola

    9 mai 2018 at 17 h 11 min

    Hello,

    Je me retrouve tellement dans ton article, je suis comme toi une grand solitaire parfois incomprise.

    Bisous 🙂
    http://goodmorninglola.com/fr/

    1. Happy Swallow

      13 mai 2018 at 10 h 52 min

      Coucou !
      L’essentiel, finalement, est d’être bien dans ses baskets 😀

      Bisous

  • Anne

    10 mai 2018 at 15 h 11 min

    En ce qui me concerne, j’ai une personnalité un peu en dents de scie entre deux extrêmes. ^^
    J’ai des moments très extravertie où j’ai un énorme besoin de vie sociale, de bruit, de foule et ça me nourrit et m’énergise à fond. Et à d’autres moments, j’ai un énorme besoin de calme, de repli, et même une petite soirée entre amis est trop pour moi. Je suis les deux, en fait, et je le vis bien aussi du moment que je m’écoute 🙂

    1. Happy Swallow

      13 mai 2018 at 10 h 52 min

      Je pense qu’on peut tout à fait être entre les deux 🙂

  • Manon

    10 mai 2018 at 21 h 50 min

    Je ne sais pas si on peut dire que je suis introvertie… A vrai dire ça dépend vraiment du contexte, mais je pense être plus introvertie qu’extravertie… Après ça ne me pose généralement pas de problème mais parfois je me sens un peu à l’écart surtout dans le milieu pro, ce pourquoi je me force un peu à être plus extravertie…

    1. Happy Swallow

      13 mai 2018 at 10 h 48 min

      Il y a introvertie et timidité. Pour ma part, je suis introvertie mais pas du tout timide 🙂
      Si bien que je n’ai aucun mal à faire des représentations publiques (je suis même passée à la tv !) donc autant dire qu’au boulot, je n’ai vraiment pas de souci. Néanmoins, j’apprécie ma tranquillité 😀
      L’introverti choisit d’être seul, contrairement au timide qui subit sa solitude 🙂

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Prev Post

DUOO

DUOO : la révolution des dessous

1 mai 2018

Next Post

BPK Entertainment

BPK Entertainment : Vivez la réalité virtuelle en plein Lyon

18 mai 2018