Reader Interactions

Comments

    • Happy Swallow says

      C’est à la fois fascinant et terrifiant. Mon coeur battait la chamade, j’étais très angoissée lors du premier test. Mais au final, il suffit de lâcher prise, car tout va bien.
      Et puis, les vertues de l’hypnose sont reconnues pour combattre la douleur, les troubles du sommeil, le stress, les phobies et bien d’autres soucis. J’aimerais beaucoup tester cela dans un cadre thérapeutique mais le coût d’une séance est bien plus chère qu’une place de spectacle…

  1. freyja says

    coucou!
    je n’ai jamais testé l’hypnose mais je t’avoue que ca me fait peur, de me laisser abandonner, de me donner en quelque sorte à quelqu’un et en même temps je n’y crois pas, ca parait si fou!! j’avais vu un reportage sur Mesmer…
    peut etre un jour je me laisserais tenter!!

    bisous 🙂

    • Happy Swallow says

      Hello ! Merci pour ton passage.
      En effet, certaines personnes ressentent une grosse angoisse, c’était mon cas lors du premier test que j’ai effectué. Je n’avais aucune envie de confier le contrôle de mon corps à quelqu’un…
      Sache aussi que l’on reste plus ou moins conscient, nous avons nos limites. Pour ma part, les hallucinations n’ont pas fonctionné, j’ai du faire un blocage à ce niveau-là ^^ Mais lorsqu’il s’agissait de s’endormir, c’était automatique lol C’est une drôle d’expérience en tout cas !
      Bisous

  2. Maïté says

    J’ai jamais essayé mais l’état que tu décris je l’ai déjà vécue en fait c’est trop bizarre. Je suis une somnambule, du moins j’ai eu une période où j’ai eu souvent des crises, ce qui peut expliquer ce que j’ai vécu une fois de bizarre et qui semble correspondre à ce que tu décris dans ton article: J’étais dans mon appart’ sur Toulouse et à un moment je me lève la nuit pour aller au toilette et je croise dans le couloir ma colloc’ qui me sort: “purée tu m’as fait peur”. Et là je sais pas pourquoi, je lui réponds mais en disant des choses vides de sens. Genre charabia complet dont je ne me souviens même pas. Pourtant j’ai cette vision d’elle en fasse de moi et où je suis totalement consciente, consciente de là où je suis, de mon corps, je vie la situation normalement mais l’acte de parler était totalement incontrôlé. Et le pire c’est qu’elle m’a demandé après “quoi répète j’ai pas compris”; et rebelotte je lui sors un enchaînement de truc sans sens. ça l’a fait rire et elle m’a demandé si je dormais pas et à partir de là j’ai réussi à dire un truc logique: “Non” x). Je pense pas que ça soit totalement de l’hypnose mais n’empêche qu’il y a un infime similarité: consciente mais avec les sens perturbés.

    • Happy Swallow says

      Apparemment l’état d’hypnose et de somnambulisme sont un seul et même état (si j’ai bien compris). Mais nous vivons chaque jour cet état de demie-conscience : quand nous sommes plongés dans un livre, un bouquin (le temps nous semble passer si vite), quand nous sommes perdus dans nos pensées, etc. C’est plus ou moins le même état. Je crois que ça ressemble un peu à un lendemain de fête si tu vois ce que je veux dire ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *